acanthe13

acanthe13


           Bienvenue sur le blog acanthe13.blog4ever.com

DESSIN & AQUARELLE

 

 

 

 

 Sigle Acanthe13.jpg

 ACANTHE 13, Atelier de dessin et aquarelle est une association loi 1901 créée par son président André FRANZ le 1er septembre 1992

 

Ce blog a pour but de promouvoir le dessin et l'aquarelle auprès de ses adhérents.

 

 

SEANCE DU SAMEDI 24/09/2016

La Sculpture sur bois

Présentation des outils pour réaliser des sculptures sur Bois
P9241320.JPG
Présentation des outils pour faire des sculptures sur bloc de pierre
P9171311.JPG

 

SEANCE DU SAMEDI 17/09/2016

 La Sculpture et Le Modelage

Pour celles et/ou ceux qui souhaitent se perfectionner (apprendre) la Sculpture ou le Modelage, Roger JEREMIE nous communique le résultat de ses investigations. A savoir:

Les coordonnées de l'association qui dispense des cours de Sculpture et de Modelage

Association LA SERPENTINE

6 rue Neuve Sainte Catherine

13006 MARSEILLE

tel: 06 46 78 46 02

laserpentine@yahoo.fr

 

Les cours ont repris en septembre 2016 les mardi et jeudi. 

Horaires du mardi

10h/12h30 - 14h/16/30 - 19h30/22h

Horaires du jeudi

14h/16h30 - 17h/19h30

 

Les tarifs 

La séance 20€

Les 4 séances 84€

Le trimestre 240€

 

 

Il existe également, même association,même adresse des cours de dessin à partir de modèle vivant le mercredi

Horaire 18h/20h 25€ la séance

 

 SEANCE DU SAMEDI 10/09/2016

 

Réunion association ACANTHE du 10 septembre 2016 à 9h30 maison de quartier Château Gombert.

 

Mot du Président pour l’ouverture de cette assemblée générale :

Un petit mot sur sa santé et sa grande émotion de nous retrouver pour une nouvelle année.

André nous a félicités pour la tenue de notre exposition annuelle à la Chapelle des Pénitents. Il a même employé le mot REMARQUABLE pour qualifier la participation de tous

André a validé le sujet de cette année : A savoir  SCULPTURE DANS LA VILLE        

 

Bilan 2015/2016

Notre trésorière nous a rassurés sur la tenue des comptes de l’association en soulignant un solde positif de 593.53 euros. La cotisation annuelle sera de 45 €

Objectifs pour 2016/2017

On ne change pas les choses qui marchent. André suggère pour cette nouvelle année des sorties pour peindre à l’extérieur (A organiser avec co-voiturage pour simplifier les déplacements et le parking sur place).

Le Blog Acanthe

Gérard s’est donné comme priorité le renouvellement des photos qui serviront comme sujet en 2016/2017. Le Blog sera renouvelé avec les plus belles photos des aquarelles de chacun dans les prochaines semaines.

 

Nouvelles techniques

Pour ceux qui souhaitent développer des nouvelles techniques André compte revenir sur la Linogravure. Il consacrera la première semaine de décembre voir les deux premières à cette technique.

Certaines et certains d’entre nous ont souhaités s’initier aux techniques de la sculpture et modelage. André apportera son matériel pour convaincre les réfractaires. Pour ceux qui veulent se familiariser avec la sculpture un atelier se trouve à Marseille Saint Victor.

 

Les personnages

Thème récurrent qui nécessite un apprentissage régulier. André nous propose deux ouvrages

            L’aquarelle Les personnages de J. Everett Draper Ulisseditions

            Les Mangas apprendre à dessiner (prendre les coordonnées du livre d’André)

 

Une réunion sans boire et sans manger n’est pas une réunion. Nous avons donc clôturé cette assemblée par une dégustation de tartes excellentes accompagnées de boissons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est bien de copier ce qu'on voit. C'est beaucoup mieux de dessiner ce qu'on ne voit plus que dans sa mémoire. C'est une transformation pendant laquelle l'ingéniosité collabore avec la mémoire. Vous ne reproduisez que ce qui vous a frappé c'est à dire le nécessaire. Là vos souvenirs et votre "fantaisie" sont libérées de la tyranie qu'exerce la nature.......voyez DELACROIX.
Edgard DEGAS 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Article relevé sur le MATCH de novembre 2014 n° 3419

Jeff KOONS  Dieu vivant ?

Il est l’artiste contemporain le plus coté au monde

L’an dernier, lorsque le marteau du commissaire-priseur de Christie’s a résonné pour la dernière fois dans la salle des ventes aux enchères, le monde de l’art vivait un nouveau bouleversement.

« Ballon Dog (Orange) » de Jeff Koons venait de se vendre 58,4 millions de dollars (46,7 millions d’euros), faisant de son créateur l’artiste le plus cher au monde.

Une consécration pour l’homme, souvent dénigré par le milieu de l’art qui ne voit dans ses sculptures ou ses peintures qu’une vaste rigolade, au mieux, une escroquerie , au pire.

Mais les collaborateurs ne se sont pas trompés. Koons, 59 ans, affole les compteurs depuis près de trente-cinq ans et n’entend pas s’arrêter là. Son bureau trône au milieu de celui de ses collaborateurs, tous dévoués au maître. Alors que Beaubourg peaufine l’accrochage d’une exposition événementielle, Jeff KOONS pense déjà à l'avenir. Il était temps d’évoquer avec lui une carrière plus qu’impressionnante.

 

Extrait d'interview accordé par Picasso en 1952 au journaliste Italien Giovanni Papini

«  Du moment que l’art n’est plus l’aliment qui nourrit les meilleurs, l’artiste peut exercer son talent en toutes les tentatives de nouvelles formules, en tous les caprices de la fantaisie, en tous les expédients du charlatanisme intellectuel.

Dans l’art, l’artiste ne cherche plus consolation et exaltation. Mais il recherche les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence, cherchant le nouveau, l’étrange, l’original, l’extravagant, le scandaleux.

Et moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces critiques avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées entête. Et moins ils me comprennent, et plus ils m’admirent. A force de m’amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces casse-têtes, rebus et arabesques, je suis devenu célèbre très rapidement. Et la célébrité signifie pour un peintre, ventes, gains, fortune, richesse.

Aujourd’hui, comme vous le savez, je suis célèbre, je suis riche. Mais quand je suis seul avec moi-même, je n’ai pas le courage de me considérer comme un artiste au sens grand et antique du mot. Ce furent des grands artistes que Giotto, Le Titien, Rembrandt et Goya.

Je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps et qui a épuisé le mieux qu’il a pu, l’imbécilité, la vanité, la cupidité de ses contemporains. C’est une amère confession que la mienne, plus douloureuse qu’elle peut sembler, mais elle a le mérite d’être sincère. »