acanthe13

acanthe13

Carnet de voyage

L’Art du carnet de voyage (vu dans l’art de l’aquarelle n°12)

Joseph Stoddard => www.josephstoddard.com

Les conseils de l’artiste

-Soyez à votre aise lorsque vous êtes su place : prenez une chaise pliante.

-Travaillez sur des petits formats (mon carnet est de dimension 15x23cm).

-Faites quelques études rapides afin de bien « sentir » la scène.

-Emmenez avec vous une petite boîte de couleur, inutile de prendre tout votre atelier. Vous devez rester mobile , réaliser vos œuvre rapidement et changer de point de vue.

-Sentez-vous libre de recomposer l’image, la recadrer, jouer sur les tailles des formes ou de leur échelle, accentuer les sombres et les clairs.

L’erreur à éviter: Ne commettez pas l’erreur de vouloir trop en dire dans votre composition.

 

Federico Gemma => http://federicogemma.it/

Ma manière de peindre

Chaque aquarelle est bien sûr unique, néanmoins toutess obéissent à quelques règles de base:

-Je commence toujours par un dessin au crayon où les formes sont évaluées en quelques secondes. A ce stade, je ne pense pas à la couleur, mais seulement aux formes, aux ombres et aux lumières. Il m’arrive de noter sur la feuille des indications de couleur.

-Je pose mes couleurs à partir d’une teinte neutre qui met en valeur les ombres. Les couleurs les plus sombres sont posées d’abord, laissant le blanc du papier pour la lumière.

-Les dernières couleurs ajoutées sont les teintes qui signifieront les parties éclairées (jaunes et rouges) – juste un lavis sur les parties vierges de la feuille. Il m’arrive de rajouter ensuite quelques touches, mais la partie cruciale est le dessin, qui me permet de saisir l’âme de ce que j’ai vu sur le terrain.

Le bon geste: Le bleu de cobalt est une couleur qui fonctionne très bien pour les ombres, notamment sur le plumage des oiseaux. Pour réchauffer la partie dans l’ombre d’un animal, je me sers d’u brun Van Dyck (de Schmincke) et d’une teinte neutre violette.

 

Nina Johanson => www.ninajohansson.se

Vivez avec vos carnets

Commencez par acheter des carnets de plusieurs marques afin d’essayer des papiers différents et de voir en quoi ils influencent votre façon de travailler. Surtout ne traitez pas votre carnet comme quelque chose de trop précieux : il doit faire partie de votre vie quotidienne, vous devez l’avoir toujours sur vous, dans votre sac, vous devez vous en servir tout le temps. Gaspiller des feuilles de temps en temps en faisant des expériences avec. Trouvez une manière de vous exprimer à travers lui.

Mes couleurs: J’essaye de ne pas trop utiliser trop de couleurs pour un dessin donné. Mes couleurs de base sont : Jaune gomme-gutte, Or quinacridone, Rouge Winsor, Carmin permanent. Mes autres couleurs : Magenta, Bleu outremer, Cobalt, Vert Winsor (teinte bleue), Terre de Sienne brûlée, Terre d’ombre brûlée.

 

Rob Carey => http://kunst-by-rob.blogspot.com/

Matériel: Depuis mon premier Moleskine en 2008, j’ai essayé d’autres carnets comme le Pentalic Nature Sketch pour sa belle teinte blanc cassé, le Strathmore Visual Journal grain fin, 300g, pour la blancheur du papier et le peu d’accroche, et les carnets pour aquarelle Moleskine (format A4). J’ai essayé un bloc de dessin 30x40cm Hahnemühle 300g grain satiné ainsi qu’un autre bloc à grain fin de la même taille par Art Select. J’utilise aussi des carnets de chez Stillman & Birn. Toutes mes peintures proviennent de chez Winsor & Newton et j’utilise un stylo plume Lamy Safari avec de l’encre de chez Noodler. Je suis toujours en train de faire des expériences, mais le bleu de cobalt, la terre brûlée et le vert olive sont des couleurs récurrentes dans mes dessins.

 

Michel Duvoisin => www.michelduvoisin.fr

Claire et Reno Marca => www.reno-marca.com

Paul Madonna => http://paulmadonna.com



18/08/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres